Le Jeûne (Sawm/ Siyam)

9-les-5-piliers-de-l-islam-final

Le Jeûne (Sawm/ Siyam S2 :183-187)

Il y a divers jeûnes annuels. Le Ramadan est le plus long. Le jeûne musulman concerne la nourriture, les boissons, les cigarettes et les relations sexuelles du lever du soleil à son coucher. Le musulman qui jeûne va aussi essayer de ne pas expérimenter quelque chose qui pourrait séduire son imagination. S’il s’adonne à quelque chose de mauvais, il considère le jeûne comme brisé.

Un musulman peut être dispensé du jeûne s’il est un enfant, s’il est  malade ou en voyage, et pour une femme si elle est enceinte ou en cas d’allaitement. Souvent, les médecins traitent plus de personnes malades de l’estomac durant le Ramadan que pendant n’importe quelle période de l’année. C’est parce qu’après le coucher du soleil, la fin du jeûne islamique est marquée chaque jour par de grands festins .

Le Pèlerinage (Hajj)

9-les-5-piliers-de-l-islam-final

Le Pèlerinage  (Hajj, S2 :196-197)

Tous les musulmans, physiquement aptes, doivent faire un pèlerinage à La Mecque, au moins une fois dans leur vie. Les pèlerins visitent La Mecque et Médine, les deux villes associées à la vie de Mohamed. A La Mecque, ils marchent autour de la Kaa’bah. C’est l’édifice drapé de soie noire avec des versets coraniques soigneusement brodés dessus.

Beaucoup de musulmans pensent que tous les péchés personnels sont pardonnés durant le hajj ; c’est pour cette raison que les musulmans attendent d’être plus âgés pour faire ce voyage qui coûte cher.

1 – Allah (Tawhid, S37 :35)

1-allah

Le mot arabe tawhid signifie « unicité » ou « unique » en relation avec Dieu.

Le Coran explique davantage ce que Dieu n’est pas, plutôt que ce qu’Il est. (S. 112 :1-4)

L’islam enseigne qu’il n’y a qu’un seul et vrai dieu, en dehors duquel il n’y en a pas d’autre : Allah qui n’a pas d’associé dans sa divinité, il n’a ni fils, ni femme, il n’a pas été engendré et n’a pas engendré.

Allah est éternel, séparé de la création, ne ressemble pas aux créatures. Il est tout puissant et omniscient.
Il y a dans le Coran, 99 « noms merveilleux » attribués à Dieu. Le nom que Jésus nous a appris, « Abba », « Père » n’en fait pas partie.

2 – Les Anges (Mala ikatuhu, S35 :1)

2-lesanges

Comme la Bible, le Coran mentionne un nombre infini d’anges ordinaires.

Parmi eux il y a quatre archanges dont Gabriel. Les anges sont bons et faits de lumière.

Le diable

Nommé Shaitan (Satan), est un ange déchu.

Les djinns

Les musulmans croient aussi en des êtres qui sont entre les anges et les humains. Ils sont appelés les djinns, dont certains seraient bons ou mauvais, et d’autres neutres.

Actions des anges

L’islam enseigne que chaque être humain a deux anges, l’un inscrit les bonnes actions, l’autre, les mauvaises actions.

Deux anges appelés Munkar et Nadir, ont pour mission de poser à chaque homme, lors de sa mort, quatre questions qui décideront de son avenir éternel :

  • Qui est ton Dieu ?
  • Quelle est ta religion ?
  • Qui est ton prophète ?
  • Vers quelle direction pries-tu ?

Selon les réponses données, il sera dans la paix ou bien tourmenté.