Les livres

Si la Bible (66 livres de l’Ancien et du Nouveau Testament) est le livre de base de la Société des Témoins de Jéhovah, il s’agit surtout de leur propre version — la Traduction du Monde Nouveau.

Seulement c’est une traduction tendancieuse qui est le fruit d’un comité de traducteurs anonymes, imprimée et diffusée uniquement par la Société Watchtower, car toutes les Sociétés Bibliques refusent de l’accepter. De très nombreux passages dans cette « bible » ont été remaniés pour s’accorder avec les doctrines et enseignements de la Tout de Garde. Bien entendu, la Watchtower réfute ces affirmations et a convaincu les Témoins que sa traduction est la meilleure qui soit, bien supérieure aux autres traductions disponibles.

Les imprimeries de l’organisation produisent une quantité impressionnante de périodiques, brochures et livres pour nourrir les Témoins et répandre le message « du Royaume ». Les journaux « Réveillez-vous » et « La Tour de Garde » se répandent à des millions d’exemplaires ainsi que d’autres, comme le « Cahier pour la réunion Vie chrétienne et ministère » à usage interne.

Chaque année de nombreux livres anonymes sont édités pour les études bibliques, etc. Beaucoup de cette abondante littérature peut être trouvée maintenant en ligne.

Par contre, pour un historien ou le simple Témoin qui veut faire des recherches dans les plus anciennes publications, la tâche devient plus compliquée. La Société n’ouvrira pas ses archives et n’a pas un service de photocopies pour répondre à ce genre de questions. De telles recherches vont inévitablement dévoiler le fait que beaucoup de doctrines ont été changées avec le temps, ce qui laisse supposer que la Watchtower n’est pas aussi inspirée qu’elle voudrait le faire croire à ses adeptes !

Enseignement Fondamental

Tout l’enseignement de la Watchtower est fondé sur l’idée que cette Société est « l’Organisation visible de Dieu sur la terre, le seul et unique Canal par lequel Dieu agit et parle à l’heure actuelle ».

Ainsi, toutes les autres organisations ou systèmes religieux sont sous le contrôle de Satan. Cette affirmation suscite un problème que les Témoins de Jéhovah ont du mal à expliquer. Puisque la Watchtower existe seulement depuis la fin du 19e siècle, où était l’Église de Jésus-Christ pendant tout le temps depuis la fin du premier siècle ?

Voici, en résumé, les enseignements de base des Témoins de Jéhovah :

Dieu :
Il n’y a pas de trinité, le nom de Dieu est Jéhovah

Jésus-Christ :
Il est aussi l’archange Michel.
Il a été créé. Il a aidé Jéhovah à créer les autres choses de la création.
Il est mort en sacrifice, non pas sur une croix, mais sur un poteau.
Il n’est pas ressuscité corporellement, mais spirituellement.
Il ne reviendra jamais sur la terre mais il a été intronisé dans le ciel en 1914.

Le Saint-Esprit :
Il n’est pas une personne, mais seulement la force agissante de Jéhovah.

L’Église :
La vraie Église, le corps de Christ, est composée de 144 000 personnes, dont la plupart sont déjà au ciel. Ceux-ci ont l’espérance céleste. La vaste majorité des Témoins de Jéhovah font partie des « autres brebis » dont l’espérance est terrestre, dans un monde paradisiaque. Ceux-ci n’ont pas besoin de nouvelle naissance.

Le salut :
Certes, il faut croire ce que la Watchtower enseigne, sinon le salut doit être mérité. Il s’ensuit que le Témoin de Jéhovah ne peut jamais être sûr de son salut.

Le Royaume des ténèbres :
Pour les Témoins de Jéhovah, il n’y a pas d’enfer impliquant une punition consciente. Satan sera le dernier à être anéanti.

Israël :
L’état moderne d’Israël n’est pas l’accomplissement d’une prophétie biblique, car Dieu a rejeté Israël en tant que nation. (Cette affirmation est un revirement important dans l’enseignement de la Watchtower, car depuis le temps de Charles Russell jusque dans les années cinquante, la société enseignait exactement le contraire !)

Le Retour de Jésus :
Les Témoins de Jéhovah n’attendent pas son retour, si ce n’est qu’il est « revenu » en 1914 lors de son intronisation dans le ciel. Le dénouement de l’âge actuel (ou « système des choses », comme les Témoins de Jéhovah l’appellent) se réalisera lors de la Bataille d’Harmaguédon où tous les non-Témoins de Jéhovah seront détruits.

Dans le monde nouveau, devenu un paradis, les Témoins de Jéhovah qui survivent seront rejoints par des vagues de ressuscités (des gens des siècles passés qui sont morts dans l’ignorance et qui auront une deuxième chance.)

Pratiques

Les réunions :

Celles-ci sont tenues dans Les Salles du Royaume. La réunion principale qui a lieu généralement le samedi soir ou dimanche après-midi est l’étude de l’article principal dans le journal « La Tour de Garde ».

En semaine la réunion s’appelle « Vie chrétienne et ministère » où les Témoins de Jéhovah apprennent et s’entraînent pour sortir en « prédication », c’est-à-dire faire le port à porte.

Dans toutes les réunions, les Témoins de Jéhovah étudient les mêmes passages et chantent les mêmes cantiques le même jour.

Il y a aussi des études bibliques à domicile chez les nouvelles personnes qui s’intéressent et des études bibliques de quartiers où tous les Témoins de Jéhovah d’un même quartier ou village se retrouvent pour étudier un des livres édités par la Société. Tout au long de l’année, il y a des « assemblées », c’est à dire des congrès régionaux ou nationaux. C’est à ce moment-là que les baptêmes par immersion ont lieu.

Chez les Témoins de Jéhovah, il n’y a pas de cultes d’adoration, ni de réunions de prière ou de jeûne. Rien non plus, n’est prévu pour les enfants qui doivent rester sagement à côté de leurs parents pendant les longues réunions.

Le porte-à-porte est obligatoire. Chaque Témoin remplit régulièrement son rapport pour indiquer combien d’heures il y a passées et combien de publications il a placées. Chaque congrégation a la responsabilité de couvrir systématiquement son territoire. D’autres actions peuvent être menées sur les marchés (si l’autorisation est donnée) et parfois dans les cimetières auprès des gens en deuil.

Les Témoins de Jéhovah se désintéressent de la politique et ne votent pas.

Ils sont antimilitaristes et dans les pays où le service militaire reste obligatoire, ils préfèrent aller en prison plutôt que d’y participer. Un militaire qui devient Témoin de Jéhovah sera obligé de démissionner de l’armée en dépit du fait que l’apôtre Pierre n’a jamais exigé cela de Corneille, le centurion de l’armée romaine (voir Actes chapitre 10). Depuis 1945 (mais pas avant), il est interdit aux Témoins de Jéhovah de bénéficier de Transfusions sanguines. La règle est absolue et n’admet aucune exception sous peine d’exclusion et de perdre son salut éternel. Des traitements de substitution sont acceptés. Le problème, c’est que ceux-ci ne sont pas toujours possibles ou efficaces, mais l’interdiction demeure, ce qui va mettre des vies en danger. La Watchtower ne publie pas les chiffres pour savoir combien de Témoins de Jéhovah sont décédés faute de transfusion.

Fêter les Anniversaires de naissance est interdit. Cette interdiction est particulièrement dure pour les enfants. Toutefois, fêter un anniversaire de mariage est acceptable ! Il est interdit de fêter Noël, le 25 décembre sous prétexte que la Bible ne précise pas la date de la naissance de Jésus dans l’étable de Bethléem.

La manière des Témoins de Jéhovah de pratiquer la Sainte Cène ou la Communion est assez particulière. D’abord le Mémorial, comme ils l’appellent, n’est célébré qu’une fois par an, peu avant le jour de Pâques à la date qui correspond au 14 nisan du calendrier hébraïque. C’est une réunion très importante dans l’Organisation et généralement beaucoup de publicité est faite pour inviter le grand public. Mais on explique à ce public que seuls les membres du Corps de Christ, c’est-à-dire ceux qui font partie des 144 000 avec l’espérance céleste, ont le droit de participer en prenant les emblèmes, le pain et le vin.

Les autres ne font que regarder. Dans l’Annuaire 2017 des Témoins de Jéhovah, nous découvrons qu’en 2016, dans le monde entier, 20 085 142 personnes ont assisté au Mémorial, mais que seulement 18 013 personnes ont participé, c’est-à-dire une personne sur 1115. Le nombre de congrégations dans le monde s’élève à 119 485. Nous ne savons pas où se trouvent les 18 013 participants, mais il est facile de calculer que dans un minimum de 101 472 congrégations, personne n’a participé à la Sainte Cène ! (119 485 moins 18 013 = 101.472)

Personnages clés

Nous avons déjà vu les trois premiers présidents de la Société Watchtower, dont le siège mondial est à Brooklyn, New York. Depuis le décès de Nathan Knorr en 1977, d’autres présidents se sont succédé, mais actuellement la direction n’encourage pas les témoins à connaître le nom du président qui s’appelle Robert Ciranko.

Toute l’organisation est dirigée et contrôlée par un groupe d’hommes appelé le Collège Central. Descendant de là, tout est organisé de façon pyramidale, avec des responsables à tous les niveaux, pour aboutir aux responsables de chaque Salle du Royaume et les proclamateurs.

Ceux-ci sont des Témoins de Jéhovah actifs qui passent de porte à porte pour proclamer le message du Royaume. Si la Salle du Royaume n’a pas de pasteur salarié, il y a par contre, des pionniers qui sont aidés par la Société ainsi que ceux qui travaillent à plein temps dans les imprimeries, et les bureaux des succursales, appelées des « Béthels ».

Sur le plan spirituel, les personnages clés sont :

1. Dieu le Père, dont le nom (d’après la Watchtower) est Jéhovah.
2. Jésus, son fils, la première créature, un « dieu ». Il n’est pas du tout égal à Jéhovah. Pour les Témoins de Jéhovah, Jésus est aussi la même personne que l’archange Michel.
3. Le « saint esprit » n’est pas un personnage puis qu’il n’est qu’une force, une énergie, et non pas une personne.

Les différentes sortes de croyants

L’Annuaire des Témoins de Jéhovah révèle qu’il y a plus de vingt millions de personnes dans le monde qui fréquentent plus ou moins les réunions. Le nombre de proclamateurs (les Témoins de Jéhovah qui vont de porte en porte pour proclamer le message) s’élève à plus de huit millions.

Le nombre des Témoins de Jéhovah censés faire partie des 144 000 (ceux qui ont l’espérance céleste) s’élève à environ dix-huit mille. Les autres — la vaste majorité — pensent faire partie des « autres brebis » ayant l’espérance terrestre. Ceux-là pensent vivre éternellement dans un monde paradisiaque qui ne sera jamais détruit. Vous avez donc peu de chance de rencontrer quelqu’un de la classe céleste devant votre porte.

Essayer de distinguer dans quelle catégorie est le Témoin de Jéhovah devant vous :

C’est un Témoin de Jéhovah de longue date qui est pleinement convaincu des enseignements de la Société Watchtower. Il a peut-être une position de responsabilité au sein de sa congrégation. Plusieurs membres de sa famille sont Témoins de Jéhovah comme lui.

C’est un Témoin de Jéhovah qui est déjà profondément déçu par certains aspects des doctrines de la Watchtower. Il ne remet pas tout en cause, mais il est troublé par certaines incohérences.

Dans sa lecture de la Bible, il s’est rendu compte aussi que les Écritures ne soutiennent pas tous les enseignements qu’il reçoit. De plus il a été profondément déçu par les attitudes et agissements d’autres Témoins de Jéhovah, surtout des responsables qui devraient être les premiers à montrer l’exemple.

Seulement, il ne connaît pas autre chose et il a peur de montrer ses doutes. Il a peur d’être mal vu et il a surtout peur de l’exclusion, car les membres de sa famille qui sont Témoins de Jéhovah ne lui parleront plus. Tous ceux qui finissent par se convertir à Jésus-Christ et à quitter l’esclavage de la Tour de Garde passent par ce chemin-là. Votre témoignage sera déterminant pour lui. Pendant que vous parlez, priez dans votre cœur pour que le Saint-Esprit triomphe de tous les obstacles.

C’est un débutant qui sort en « prédication » depuis peu de temps, peut-être pour la première fois. Bien entendu il est avec un autre Témoin de Jéhovah « chevronné ».

Pour l’instant il ne fait qu’écouter puisqu’il a tout à apprendre. Néanmoins il est impressionné par l’aisance avec laquelle son mentor discute avec des gens qui appartiennent à toutes sortes de religions ou qui n’ont pas de religion du tout.

Bien sûr ils sont souvent rejetés par les gens qu’ils rencontrent, mais cela ne fait que confirmer le fait qu’ils prêchent la vérité et font partie du peuple de Jéhovah et que personne n’est en mesure de les contredire. Maintenant ils sont devant votre porte. Mais vous n’êtes pas comme les autres. Votre assurance, votre témoignage des expériences que vous avez faites avec le Seigneur est un choc pour lui. Il vous écoute donc avec beaucoup d’intérêt et il est surpris de constater que son collègue ne parvient pas à vous convaincre ni même à vous troubler. Il ne dit rien bien sûr, mais il est impressionné. Il comprend que la Watchtower n’a peut-être pas le monopole de la vérité comme on a voulu lui faire croire.

Par la grâce du Seigneur, ce sera le premier pas vers sa conversion. Vous avez semé le doute dans son cœur et le Saint-Esprit ne cessera d’agir par la suite.

Histoire

La Société Watchtower (Tour de Garde) des Témoins de Jéhovah existe depuis la fin du dix-neuvième siècle. Elle est étroitement liée à ses trois premiers présidents et à leurs fausses prophéties.

1 – Charles Taze Russell, jeune américain fortuné, fut le fondateur de l’organisation et premier écrivain du journal « La Tour de Garde » qui parut en 1879. À ce moment-là, on ne parlait pas encore des Témoins de Jéhovah, mais plutôt des « Étudiants de la Bible. »

D’abord incroyant, Russell fut convaincu de lire la Bible en fréquentant des Adventistes du Septième Jour vers l’âge de 18 ans. Puis il quitte les Adventistes et édite son premier traité intitulé « Le but et la manière du retour du Seigneur » où il affirme que le retour de Jésus serait invisible. En 1877 il publie un livre de 194 pages portant le titre « Les trois mondes ou le plan de la rédemption » où il enseigne que la présence du Seigneur (son retour invisible) avait déjà commencé en 1874. Il y aurait 40 ans de moisson se terminant avec la fin du temps des nations en 1914.

Ces idées révolutionnaires furent développées par la suite dans une série de tomes intitulés « L’Aurore du Millénium » plus tard « Études dans les Écritures ».

Grand voyageur et auteur prolifiques, Russell a connu aussi une vie marquée par son divorce et plusieurs procès retentissants où sa crédibilité et son intégrité ont été sérieusement mises en doute. Puis l’année 1914 est arrivée sans que ses prédictions ne se réalisent. En 1916 à l’âge de 64 ans il meurt d’une crise cardiaque au Texas à bord d’un train.

2 – Le deuxième président de la Société Watchtower fut le Juge Rutherford (1869-1942) nommé au milieu de beaucoup de contestation et rapidement incarcéré par les autorités à cause de ses idées antimilitaristes. Après la guerre il est libéré et se retrouve avec la tâche difficile de redresser la Société qui connaît une période d’abandons et de découragement à cause du non-accomplissement des prédictions de Russell.

Homme austère et autoritaire, il a la plume facile et bientôt paraît un nouveau livre intitulé « Des millions de personnes actuellement vivantes ne mourront jamais » dans lequel il fait des prédictions des plus étonnantes notamment que tous les prophètes anciens, surtout ceux qui sont nommés dans le chapitre onze de l’épître aux Hébreux vont ressusciter en 1925 pour prendre en main les affaires de ce monde. Une vaste campagne de publicité porte ses fruits puisque le nombre de proclamateurs (Étudiants de la Bible actifs) fait un bond considérable de 3868 à l’élection du Juge en 1917 à 90 434 en 1925. Le non-accomplissement de cette prophétie va plonger à nouveau l’organisation dans une crise interne.

Rutherford va essayer de redresser la situation par l’achat d’une maison de campagne en Californie appelée « Beth Sarim » dont le but est de recevoir les prophètes qu’on attend encore. Cette maison sera revendue en 1947. De nombreux groupes appelés aussi « Étudiants de la Bible » se séparent de la Watchtower ce qui pousse Rutherford à donner un nouveau nom à l’organisation. À partir de 1931 le nouveau nom est les Témoins de Jéhovah.

3 – Après la mort du Juge en 1942, Nathan H. Knorr devient le troisième président. Sous sa présidence le nombre augmente considérablement pour atteindre plus de deux millions en 1977. En même temps de nouvelles doctrines font leur apparition : dès 1945 la Loi du sang interdit les transfusions sanguines. La Traduction du Monde nouveau de la Bible paraît en 1950 ; à partir de 1967 les publications commencent à annoncer une nouvelle date pour la fin du monde (1975).

Mais les agissements et les erreurs de la Société seront de plus en plus dénoncés, surtout à partir de 1954 lorsque William J. Schnell, un responsable haut placé dans l’organisation, se convertit réellement à Jésus-Christ et écrit sa biographie « Trente Ans esclave de la Tour de Garde ».

D’autres, comme Ted Dencher, vont suivre. Malgré des crises et des déceptions, le nombre mondial des Témoins continue à grimper pour approcher plus de vingt millions à l’heure actuelle.

venenatis leo. tempus id eleifend Aenean