questions_essentielles_conception_foi

Question : “Quelle est votre conception de la foi ?”

Texte biblique :

“La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton cœur. Or, c’est la parole de la foi, que nous prêchons. Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut, selon ce que dit l’Écriture : quiconque croit en lui ne sera point confus. Il n’y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu’ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l’invoquent. Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas cru ? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler ? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche ? Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s’ils ne sont pas envoyés ? Selon qu’il est écrit : qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la paix, de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles ! Mais tous n’ont pas obéi à la bonne nouvelle. Aussi Ésaïe dit-il : Seigneur, qui a cru à notre prédication ? Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ.” Romains 10:8-17

Doctrine :

Pour la doctrine chrétienne, l’homme est aliéné aux puissances spirituelles qui ont triomphé de lui : il est esclave du péché et de toutes ses expressions et manifestations, il est par ailleurs voué à la mort spirituelle et physique.

L’évangile a un caractère universel. L’œuvre de rédemption et de salut en Jésus Christ est accomplie pour chaque homme.

L’homme est libre de croire ou pas, d’accepter ou pas le salut proposé par Dieu.

La grâce de Dieu est pour tous les hommes. C’est une faveur imméritée. Nous pouvons être sauvé en “donnant foi” à ce que Dieu a accompli pour nous alors que nous ne le “méritons” pas. La grâce ne se mérite pas.

La grâce s’oppose aux œuvres religieuses qui toutes prétendent “gagner” la faveur de Dieu et le salut.

La foi chrétienne précède la pratique de bonnes œuvres.

On distingue cinq sens à la foi chrétienne :

1. La foi qui est fidélité :

“Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance.” Galates 5:22

2. La foi, ensemble des doctrines chrétiennes :

“Bien aimé, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.” Jude 1:3

3. La foi adhésion :

“Or sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.” Hébreux 11:6

4. La foi confiance :

“Lorsqu’il fut arrivé à la maison, les aveugles s’approchèrent de lui, et Jésus leur dit : Croyez-vous que je puisse faire cela ? Oui, Seigneur, lui répondirent-ils. Alors il leur toucha leurs yeux, en disant : qu’il vous soit fait selon votre foi. Et leurs yeux s’ouvrirent. Jésus leur fit cette recommandation sévère : prenez garde que personne ne le sache. Mais, dès qu’ils furent sortis, ils répandirent sa renommée dans tout le pays.” Matthieu 9:28-29

5. La foi qui sauve :

“Car nous pensons que l’homme est justifié par la foi, sans les œuvres de la loi.” Romains 3:28 “Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut, selon ce que dit l’Écriture : quiconque croit en lui ne sera point confus.” Romains 10:9-11

sed leo. dolor leo non justo Praesent libero.