2-les-premiers-califats-final

632-634 : Abu Bakr devient le premier calife de l’Islam. Son règne sera marqué par une attitude exemplaire vis-à-vis de ses compagnons, et aussi par sa contribution à étendre un état musulman encore jeune et fragile. Il fut également le premier calife à ordonner qu’une compilation des sourates coraniques soient effectuées, afin de préserver de l’altération le message de Dieu.

634-644 : Umar devient le second calife de l’Islam. Umar se distingua de tous les autres califes par ses nombreuses et rapides conquêtes militaires. Il s’empara successivement de la Syrie, la Perse mais également une partie de l’empire Byzantin, dont la deuxième ville sainte de l’Islam : Jérusalem. Contrairement à son prédécesseur Abu Bakr, Umar mourra assassiné pendant sa prière dans la mosquée de Médine.

644-656 : Uthman devient le troisième calife de l’Islam. Succédant à Umar, il fut le responsable de l’édification de la dernière et courante compilation du texte coranique. Uthman demanda également à ce que les voyelles fussent renseignées afin d’éviter toute erreur de prononciation des versets sacrés. Il est victime d’un complot fomenté par des dissidents, qui l’assassinèrent dans sa demeure, alors qu’il lisait le Saint Coran.

656-659 : Ali devient le quatrième calife de l’Islam. Le dernier calife guidé dut faire face à de nombreuses tensions politiques internes, qui se traduisirent notamment par la rébellion du gouverneur de Syrie, Muawya. Ce dernier s’opposera à Ali tant et si bien qu’ils se déclarèrent mutuellement la guerre. A l’issue d’une trêve provoquée par Muawya, Ali sera assassiné dans la mosquée de Kufa par un membre de la secte des kharijiites, qui accusait entre autre le calife de laxisme dans l’exercice de son autorité sur le royaume musulman.

risus. felis justo ut fringilla leo. eleifend Nullam vel, adipiscing